Partons à la découverte des techniques de fabrication des lacets de chaussures. Made by bobine est allé visiter l'un des derniers fabricants de lacets en France, la Société Choletaise de Fabrication (SCF).Alors, fabriquer les lacets, comment et où ?

Tissés, tressés, tricotés, métiers bois, cirés, glacés, chaine et trame… La team MBB vous éclaire sur ces termes techniques de fabrication d'une paire de lacets !

Fabriquer les lacets : la production du cordon, première étape

Pour fabriquer des lacets, la première étape est la production d’un cordon. La manufacture de lacet va tout d’abord produire un cordon au mètre linéaire. Par la suite, un traitement sera éventuellement posé puis, enfin, les embouts seront fixés.

Il existe trois techniques de fabrication de cordon, le tressage, le tissage et le tricotage.

Les lacets tressés

Le tressage est un entrecroisement oblique de fils.

Ainsi, les lacets tressés sont fabriqués avec des fils se croisant à 45°. 

Pour les lacets, la tresse est généralement en forme de tube. Elle peut être plate (l’intérieur est vide, ou selon le jargon professionnel, sans âme) ou la tresse est ronde (l’intérieur a une âme).

Le tressage permet aussi de fabriquer des cordes, des cordelettes, des passepoils et beaucoup d’autres produits.

MBB récupère auprès de SCF des lacets provenant de deux unités de tressage distincts :

Le tressage rapide 

Le tressage sur métiers bois

Deux techniques bien différentes… 

Lacets tressés sur métiers rapides

Notre fabricant,  la SCF est l’un des plus gros tresseurs en Europe avec un important parc de tresseuses rapides. Ce sont des métiers qui produisent à une vitesse de 60 mètres par heure ! Beaucoup de nos lacets sont fabriqués sur ces machines datant de l’après guerre.

métiers rapide SCF

Les lacets tressés sont ceux que nous utilisons au quotidien ! En effet, 80% ou plus des lacets sont tressés sur métiers rapides.

Le tressage rapide sollicite la fibre du fait de sa vitesse et peut la fragiliser.

métiers bois SCF 1830

Lacets tressés sur métiers bois

Ces machines anciennes permettent de réaliser de multiples produits comme des cordons, des tresses plates, des passepoils, des princesses, des cordes, des soutaches ou encore des serpentines.

La lenteur du tressage et la précision des réglages de ces métiers permettent  d’obtenir un grain de tressage fin

Produisant à 5 mètres par heure, les métiers bois permettent l’utilisation de fils fins et délicats (coton au titrage fin, viscose, soie, …). De plus, la lenteur des métiers bois permet de ne pas abimer la fibre et de réaliser un cordon plus solide qu’avec les métiers modernes.

Un peu d'histoire sur comment fabriquer les lacets ...

Les métiers bois sont inventés par Thomas Waldford en 1748 à Manchester puis oubliés. L’idée est reprise par un français, Perrault, en 1785, qui automatise les métiers… puis oubliés également… Des allemands développent un métier : le Barmen, mais cela ne prend pas d’essor. 

C’est en 1807, à Saint-Chamond, que Richard Chambovet lance l’industrie de la tresse et du lacet. Celle-ci explose rapidement, à tel point qu’il y a 14 fabricants de métiers et 23 usines de tressage vers 1900. C’est dans les années 60 que cette industrie décline avec l’arrivée du métier rapide, héritier du Barmen… 

→ Pour en savoir plus et pour se former à l’art sur métiers bois, direction le site de l’Atelier de Tressage !

Enfin, vous souhaitez fabriquer vous-même votre cordon ? Venez à l’atelier de tressage à Paris faire un atelier de tressage sur métiers bois ou métier à la main. L’inscription est là !

Les lacets tissés

Pour faire simple, les fils du lacet tissé se croisent (fils de chaîne et les fils de trame) à la perpendiculaire pour former le cordon !

Les lacets tissés sont très résistants et peu extensibles. Ainsi, ces lacets sont moins souples que ceux fabriqués en tressage.

Lacets Tissées
Lacets arc en ciel tissés pour basquets ou sneakers
Lacets ronds naturels en matiere éco de couleur blanc et rouge lacet rond naturel

Les lacets tricotés

Nos machines à tricoter produisent des tricots mailles cueillies tubulaires pour faire des cordons. Les lacets tricotés sont fabriqués comme sur un tricotin ! Cela permet d’obtenir un cordon souple et élastique !

Lacets Tricotés

Les traitements du cordon - cirage ou glaçage, seconde étape

Le cirage ou le glaçage est réservé aux lacets classiques de chaussures de ville de type derby, richelieu, boots, … Ce sont généralement des chaussures en cuir. Ces lacets sont soit ronds, soit plats, soit demi-ronds.

Le cirage

Pour cirer les lacets, les cordons sont imprégnés dans un bain à base d’amidon. Ils sont ensuite brossés et séchés à 80°C. Ce procédé confère aux lacets un aspect légèrement brillant.

Nos Lacets Cirés

Autrement dit, les lacets cirés ont un aspect lustré. 

Associez ses lacets à vos chaussures de villes : derbies, bottines, chaussures de costume, richelieu… 

Lacets Cirés plats LEOPOLD 3,5mm - Blanc nacré - MBB
Ces lacets ronds et glacés sont en coton biologique, une matière éco-responsable et fabriqué en France !

Le glaçage

Les cordons sont imprégnés dans un bain à base d’amidon et de paraffine (formule différente du cirage).

Ensuite, ils sont brossés et de nouveau paraffinés dans une machine puis séchés à température ambiante.

Ce procédé d’ennoblissement confère aux lacets un aspect brillant avec un aspect cuir. Pour utiliser un oxymoron, nous disons un lacet en cuir végan. A titre d’exemple, vous pouvez voir le lacet Camille ; cette paire de lacet a un aspect cuir.

Lacets Glacés

Le ferrage, dernière étape

Le ferrage est un terme ancien. Ferrer signifie « poser un embout métallique sur un cordon ». A l’origine, à Saint-Chamond, le ferreur était une profession. Ainsi, les tresseurs fabriquaient le cordon et le confiaient à un ferreur qui posait les embouts de lacets.

Un cordon avec un embout sert à plein d’autres utilisations : cordons de capuche (voir notre site), cordons techniques, etc.

De nos jours, les embouts de lacets en métal ont presque disparu. MBB propose une référence, le lacet Hugo.

Toutes les paires de lacets sont terminées par des embouts en acétate de cellulose. Pourtant, chez SCF, la machine posant ces embouts se nomme toujours la ferreuse.

Enfin, MBB récupère chez SCF des fins de production. Beaucoup de ces lacets récupérés ont des embouts de couleurs. Ces embouts colorés sont des petits détails qui font la différence.

Fabriquer les lacets de MBB ?

La Société Choletaise de Fabrication est labellisée EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant). Ses savoir-faire consistent en sa capacité à faire fonctionner des machines souvent complexes et rares.

La SCF créée et manufacture en France dans ses propres ateliers des articles de mode et des produits techniques.

Lacets, dentelles, galons, rubans, sangles, renforts, jacquards, serpentines, drisses, cordes et cordons y sont élaborés selon 5 procédés : le tressage, le tressage lent sur métiers bois, le tressage jacquard de dentelles, le tissage et le tricotage.

Les lacets sont principalement fabriqués en tressage rapide et tressage lent et, de temps en temps, en tricotage ou tissage.

→ Pour en savoir plus sur l’entreprise, c’est par ici !

Nous espérons que cet article sur comment fabriquer les lacets vous aura intéressé.

Si vous souhaitez aller plus loin,

 

 

A bientôt sur le blog MBB !