Imaginer

Made by bobine collabore avec des créateurs pour imaginer des produits au design unique, mêlants savoir-faire et innovation, tradition et modernité. Découvrez ceux qui dessinent les produits qui composent notre catalogue aujourd’hui et nos collaborations de demain.

Sophie Dalla Rosa

Sophie Dalla Rosa est « tricoteuse ». Diplômée des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle utilise toutes les possibilités et techniques de la maille pour donner naissance à des objets sculpturaux aux formes énigmatiques. En 2002, Sophie invente le tabouret Tabcord avec la team MBB. Le produit phare de Made by bobine !

Amaury Poudray

Amaury Poudray est un designer français, gérant de la société Networks. Il est diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art et de Design de Saint Etienne. Il développe des projets dans le monde et enseigne sa démarche de design dans plusieurs pays. Avec Amaury nous participons à la construction d’une société plus durable en valorisant les sangles non-utilisées de la SCF. CABA en mode upcyclé !

Nadine Boichot

On vous l’a déjà faite… peut-être ? Eh oui, depuis toute petite, j’ai baigné dans le dessin qui a toujours été un puissant moment d’évasion.

Mes souvenirs les plus marquants sont ceux passés à copier, des heures durant, les combats épiques des comix des années 70 aux traits bruts noir & blanc puis les estampes japonaises où le trait “juste” est un art qui se travaille toute sa vie.
Il a ensuite fallu choisir, les maths ou le dessin ? Les Beaux-Arts l’ont remporté précédant une longue carrière dans les nouvelles technologies, le jeu en ligne en particulier. Un creuset créatif exceptionnel boosté aux rencontres et amitiés inoubliables !
Le dessin devient alors une soupape de sécurité pour échapper aux cadences infernales. En dilettante, ce manque total d’assiduité me fait trembler à chaque reprise de crayon.
Saisir ce feutre noir, tracer en direct, sans droit à l’erreur, par pur défi et goût de l’adrénaline, sur cette satanée feuille blanche l’objet ou le lieu qui m’interpelle… En suis-je toujours capable ?

C’est alors que l’alchimie mystérieuse entre la main et le cerveau reprend ses droits. Le monde extérieur n’existe plus. La main se déplace d’elle-même, trace, construit, signifie, conserve, omet pour suggérer, déforme, amplifie au cours d’un moment de concentration extrême, hors du temps.
Une parenthèse intense de pur bonheur qui laisse épuisée lorsqu’elle s’achève par la découverte d’un nouveau dessin !